logo nosophi
Accueil Projet Équipe Agenda Activités Archives Publications Bibliothèque Documents Liens

Jean-François Kervégan

[La page personnelle de Jean-François Kervégan sur academia.edu est consultable ICI.]

Professeur de Philosophie à l'Université Paris 1

Membre senior de l'Institut Universitaire de France, Chaire de Philosophie de la normativité

Directeur de NoSoPhi, composante de « Philosophies contemporaines » (EA 3562)

Contact

Formation et cursus universitaires

  • Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud (1972-1976)
  • 1975 : Agrégation de Philosophie
  • 1987-1989 : détaché au CNRS en qualité de chargé de recherches
  • 1989-1991 : séjour au Max-Planck-Institut für europäische Rechtsgeschichte (Francfort): missions de recherche du CNRS et de la MSH de Paris
  • 1990 : Doctorat d'Etat en Philosophie (Université Lyon 3)
  • 1992-1999 : professeur de philosophie du droit à l'Université de Cergy-Pontoise
  • depuis 1999 : professeur de philosophie à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne
  • 2006-2007 : délégation à l'UMR de droit comparé de Paris du CNRS (UMR 8103)
  • depuis 2007 : membre senior de l'Institut Universitaire de France
  • Professeur invité dans diverses universités et institutions étrangères : Univ. de Berlin (Humboldt), Bruxelles (Chaire Perelman), Naples (Institut des Etudes philosophiques ; SUM), Padoue, Porto Alegre, Vienne.
  • Organisation d'une dizaine de colloques internationaux

Domaine de recherche

Philosophie classique allemande (notamment Hegel et Kant), philosophie politique (théorie de l'Etat et de la souveraineté, politique et conflictualité) et philosophie du droit (théorie de la normativité, rapports entre normativité juridique et éthique, théorie des droits)

  • Après des premiers travaux universitaires consacrés à Husserl et à la Logique de Hegel, il s'est ensuite consacré, durant plus de vingt ans, à l'étude de la philosophie juridique, sociale et politique de l'idéalisme allemand, en s'intéressant tout particulièrement à Hegel, mais aussi, ces dernières années, à Kant. Trois livres récapitulent ses travaux hégéliens : Hegel, Carl Schmitt. Le politique entre spéculation et positivité (PUF, « Léviathan », 1992 ; rééd. PUF, « Quadrige », 2005) ; Hegel et l'hégélianisme (PUF, « Que sais-je ? », 2005) ; L'effectif et le rationnel. Hegel et l'esprit objectif (Vrin, « Bibliothèque d'histoire de la philosophie », 2008). Dans ces travaux, J.-F. Kervégan propose une lecture non métaphysique de la philosophie hégélienne ; il insiste en particulier sur l'autonomie (relative, certes) de la doctrine de « l'esprit objectif » et sur le dialogue constant qu'elle entretient avec les savoirs positifs (droit, économie...).
  • Dans le domaine de la philosophie politique, J.-F. Kervégan s'est intéressé, dans une perspective qui peut s'apparenter à la Begriffsgeschichte allemande, au destin de concepts comme ceux d'Etat, de souveraineté, de démocratie ou de droits de l'homme. Au-delà des aspects historiques de cette interrogation, il s'agit pour lui de réfléchir aux figures non étatiques du politique qui se sont développées dans le monde contemporain, comme par exemple le terrorisme, et à ce qu'elles peuvent signifier pour une pensée du politique qui reste attachée aux acquis de la modernité sans être aveugle à ce qui peut en infléchir ou en saper le projet émancipateur.
  • Dans le champ de la philosophie du droit, auquel il se consacre désormais plus particulièrement, J.-F. Kervégan s'intéresse de façon générale au statut de la normativité juridique. Il réfléchit actuellement à la manière dont la réflexion de Kant et de Hegel sur la normativité (la « raison pratique ») peut alimenter le débat contemporain (post-kelsenien, analytique) en matière de théorie du droit et aider à résoudre certaines de ses difficultés, notamment en ce qui concerne le rapport entre droit et éthique Il prépare dans cette perspective un ouvrage proposant une théorie des droits. Dans le prolongement de certains de ses travaux antérieurs, il vient également d'achever un livre intitulé : Que faire de Carl Schmitt ? A plus long terme, J.-F. Kervégan souhaite réfléchir sur le statut actuel de la rationalité pratique, en développant l'hypothèse qu'une lecture ouverte et créative des philosophes de « l'idéalisme allemand » peut permettre un renouvellement fécond du questionnement contemporain en matière de philosophie de la normativité.

Encadrement doctoral

J.-F. Kervégan a participé à environ 80 de jurys de thèses de doctorat et à 17 jurys d'habilitation à diriger des recherches. Vingt-trois thèses ont été soutenues sous sa direction : Mmes et MM. L. Morazzani (1999) ; G. Marmasse (2001) ; A. Braz (2003) ; R. Kauerhof (2005)  ; E. Bories (2005) ; J. R.-E. Eyene Mba (2006)  ; C. Daluz Alcaria (2006)  ; L. Perreau (2006) ; T. Rossi Leidi (2006)  ; O. Tinland (2006) ; F. Hulak (2009) ; S. Iodice (2009) ; E. Pasquier (2009) ; T. Steinbrecher (2009) ; K. Wurtz (Université de Montréal/Paris 1, 2010) ; M. Plouviez (2010) ; F. Calixte (2011) ; I. Aubert (Goethe Universität/Paris 1, 2011) ; F.-X. Inchauspé (UQAM/Paris 1, 2012) ; K. Alnabwani (2013), M. Carpentier (2013), M. Skomvoulis (2014), E. Djordjevic (2014), S. Tortorella (Venise/Paris 1, 2015).

Il a organisé ou organise actuellement six HDR : MM. F. Fischbach (2002) ; C. Merle (2003) ; S. Haber, B. Karsenti (2006) ; G. Campagnolo, E. Picavet (2008).

J.-F. Kervégan dirige ou co-dirige actuellement une dizaine de thèses dans le domaine de la philosophie du droit, de la philosophie politique ou de l'histoire de la philosophie allemande : Mmes et MM. J. Branco (co-dir. avec H. Ruiz-Fabri), S. Chapel, M. D'Acri Soares, Y. Drevet, G. Frilli (Florence/Paris 1), A. Malkoun-Henrion (Montréal/Paris 1), C. Nouët (Humboldt Berlin/Paris 1), K. Tsampouras (Panteion Athènes/Paris 1) et E. Yilmaz (Paris 1/Galatasaray).

Publications

1. Ouvrages

1.1 Ouvrages (auteur)

  1. Hegel, Carl Schmitt. Le politique entre spéculation et positivité, PUF (« Léviathan »), 1992, 345 p. Prix Crouzet de l'Académie des Sciences morales et politiques en 1993. Rééd. PUF (« Quadrige »), 2005. Ouvrage traduit en portugais (2005) et en espagnol (2007)
  2. Hegel et l'hégélianisme, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2005, 128 p. (traduit en portugais ; traductions arabe et turque en préparation)
  3. L'effectif et le rationnel. Hegel et l'esprit objectif, Vrin, Paris, 2008, 408 p.
  4. Que faire de Carl Schmitt ?, Gallimard, Paris, 2011
  5. Des droits, en préparation

1.2 Ouvrages (co-auteur ou éditeur)

  1. Avec J. Biard, D. Buvat, J.-F. Kling, A. Lécrivain, A. Lacroix, Introduction à la lecture de la Science de la Logique de Hegel, Aubier, 1981-1987, 302 + 329 + 548 p. Ouvrage couronné par le CNRS en 1986 (médaille de bronze)
  2. J.-F. Kervégan et H. Mohnhaupt (dir.), Recht zwischen Natur und Geschichte / Le droit entre nature et histoire, Francfort/Main, V. Klostermann, 1997, 362 p.
  3. (J.-F. Kervégan et H. Mohnhaupt, dir.) Liberté sociale et lien contractuel / Gesellschaftliche Freiheit und vertragliche Bindung, V. Klostermann, 1999, 394 p.
  4. J.-F. Kervégan et H. Mohnhaupt (dir.), Influences et réceptions mutuelles du droit et de la philosophie en France et en Allemagne / Wechselseitige Beeinflussungen und Rezeptionen von Recht und Philosophie in Deutschland und Frankreich, V. Klostermann, 2001, 498 p.
  5. Les Etudes philosophiques (1/2001) : « Politique et spéculation dans l'idéalisme allemand » (resp. J.-F. Kervégan)
  6. J.-F. Kervégan (dir.), Crise et pensée de la crise en droit. Weimar, sa République et ses juristes, Lyon, ENS Éditions, janvier 2002.
  7. J.-F. Kervégan et C. Colliot-Thélène (dir.), De la société à la sociologie, ENS Éditions, janvier 2002
  8. Archives de philosophie (3/2002) : « Politique et spéculation dans l'idéalisme allemand » (resp. J.-F. Kervégan).
  9. J.-F. Kervégan et G. Marmasse, dir.), Hegel penseur du droit, CNRS Éditions, 2004, 300 p.
  10. J.-F. Kervégan et H. Mohnhaupt (dir.), Wirtschaft und Wirtschaftstheorien in Rechtsgeschichte und Philosophie, V. Klostermann, 2004, 386 p.
  11. M. Foessel, J.-F. Kervégan et M. Revault d'Allonnes (dir.) Modernité et sécularisation. H. Blumenberg, K. Löwith, C. Schmitt, L. Strauss, CNRS Editions, 2007.
  12. (G. Duso et J.-F. Kervégan, dir.), Crise de la démocratie et gouvernement de la vie, Monza, Editrice Polimetrica, 2007.
  13. J. Benoist et J.-F. Kervégan (dir.), Adolf Reinach. De l'ontologie normative à la théorie du droit, CNRS Éditions, 2008
  14. J.-F. Kervégan (dir.), Raison pratique et normativité chez Kant. Droit, politique et cosmopolitique, ENS Éditions
  15. J.-F. Kervégan et B. Mabille (dir.), Hegel au présent. Une relève de la métaphysique ?, Paris, CNRS Éditions, octobre 2012
  16. J.-F. Kervégan et H. J. Sandkühler (dir.), L'idéalisme allemand, Éditions du Cerf, à paraître

1.3 Traductions et commentaires

  1. G.W.F. Hegel, Principes de la Philosophie du Droit, présentation et nouvelle traduction de J.-F. Kervégan, accompagnées de la traduction des annontations manuscrites de Hegel et des additions de Gans, Paris, P.U.F., « Quadrige », 2013, 816 pages.
  2. G.W.F. Hegel, Principes de la Philosophie du Droit, présentation, traduction et annotations de J.-F. Kervégan, Paris, P.U.F., « Fondements de la politique », 1998, 480 pages ; Nouvelle édition revue et augmentée, Paris, P.U.F., « Quadrige », 2003, 506 pages.

  3. K. Löwith, Histoire et Salut (présentation de J.-F. Kervégan, traduction de J.-F Kervégan, S. Hurstel et M.-C. Challiol-Gillet), Gallimard, 2002, 288 p.

  4. Hegel, Notes et Fragments. Iéna, 1803-1806 (traduction et commentaire sous la dir. de P.-J. Labarrière). Paris, Aubier, 1991, 320 p.

2 Sélection d'articles scientifiques récents

2.1 Philosophie du droit

  1. « Reinach et Kant (et quelques autres) sur le principe de la normativité », in J. Benoist et J.-F. Kervégan (dir.), Adolf Reinach. De l'ontologie normative à la théorie du droit, CNRS Éditions, 2008, p. 13-30

  2. « 'From Status to Contract'. Variations sur un thème trop bien connu », in G. Lewkowicz et M. Xifaras (dir.), Repenser le contrat, Dalloz, 2009

  3. « Rechtliche und moralische Normativität. Ein 'idealistisches' Plädoyer für den Rechtspositivismus », Rechtstheorie, 39-1 (2008), p. 23-52.

  4. « Quelques réflexions critiques sur Dworkin et Habermas », in H. Benthouami, N. Grangé, A. Kupiec, J. Saada (dir.), Le souci du droit : où en est la théorie critique ?, Sens & Tonka. 2010, p. 109-116
  5. « Gibt es moralische Rechte ? », in H. J. Sandkülher (dir.), Recht und Moral, Meiner. 2010, p. 49-61
  6. « Une défense du positivisme juridique », Annuaire de l'Institut Michel Villey, 2, 2010, p. 247-261

2.2 Sur Hegel

  1. « Figures du droit dans la Phénoménologie de l'Esprit », in Revue Internationale de Philosophie, livraison consacrée à la Phénoménologie de l'Esprit, automne 2006, p. 182-202.

  2. « Die Objektivitat des objektiven Geistes », in A. Arndt et J. Zovko (dir.), Geist. Erkundigungen zu einem Begriff, Wehrhahn, 2009, p. 63-81.
  3. « Une pensée non métaphysique de l'action », Hegel au présent. Une relève de la métaphysique ?, Paris, CNRS Éditions, octobre 2012, p. 283-310.
  4. « Sortir du donné ? Quelques remarques autour d'une observation de Sellars », in Implications philosophiques, dossier « “Actualité” de Hegel ».

2.3 Sur Kant

  1. « Le droit cosmopolitique comme droit », Logos, Madrid, 42, 2009, p. 7-24
  2. « La théorie kantienne de la normativité » in J.-F. Kervégan (dir.), Raison pratique et normativité chez Kant. Droit, politique et cosmopolitique, ENS Éditions, 2010, p. 89-109
  3. « La raison juridique kantienne », in M. Foessel et P. Osmo (dir.), Lectures de Kant, Ellipses, 2010, p. 235-251

2.4 Sur Carl Schmitt

  1. « Les ambiguïtés d'un théorème. La sécularisation, de Schmitt à Löwith et retour », in M. Foessel, J.-F. Kervégan et M. Revault d'Allones (dir.), Modernité et Sécularisation, CNRS Éditions, 2007, p. 107-117

  2. « Qué Significat ser une teologo de la jurisprudencia ? », Deus Mortalis, 8, 2009, p. 91-106

2.5 Philosophie politique

  1. « Reflessioni sulla violenza », in R. Bonito Oliva et D. Contadini (dir.), Destini della violenza, Mimesis, 2010, p. 39-46

3. Articles de dictionnaire

  1. Hegel, in Histoire de la philosophie, Éditions du Seuil, 2009
  2. Moral und Recht, Enzyklopädie Philosophie, Meiner, 2010
  3. Souveränität, Enzyklopädie Philosophie, Meiner, 2010