logo nosophi
Accueil Projet Equipe Activités Bibliothèque Agenda Archives Publications Liens

Charles GIRARD

  • professeur-agrégé au département de philosophie et de sociologie de l'Université Paris Sorbonne (Paris 4)
  • membre du programme de recherche "Respect" (Commission Européenne FP 7) (2010-2012)
  • co-organisateur du séminaire "Migrations roms et politiques d'espace public"
  • directeur de la collection L'avocat du diable aux éditions Hermann
  • anciennement :
    • membre du programme de recherche "Delicom" (ANR JC JC 05) (2006-2008)
    • organisateur du séminaire Délibération et espace public (2006-2008)
    • A.T.E.R à mi-temps à l'Université Paris-1 Panthéon Sorbonne (2010-2011)
    • A.T.E.R à temps plein à l'Université François Rabelais de Tours (2009-2010)
    • A.M.N à l'Université Paris-1 Panthéon Sorbonne (2006-2009)

Contact

Page personnelle

Formation universitaire

  • docteur en philosophie de l'Université Paris-1 Panthéon Sorbonne (2010)
  • ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (1999-2006)
  • lecteur au département de français de l'Université Columbia de New York (2003-2005)
  • agrégation de philosophie (2002)
  • licence de sociologie, Université Paris 5 René Descartes (2000)
  • classes préparatoires, filière lettres et sciences sociales, Lycée Lakanal (1997-1999)

Présentation de la thèse

  • Directeur de recherche : Jean-Fabien Spitz
  • Titre : "L'idéal délibératif à l'épreuve des démocraties représentatives de masse. Autonomie, bien commun et légitimité dans les théories contemporaines de la démocratie"
  • Soutenue le 4 décembre 2010 devant un jury composé de MM. Loïc Blondiaux, Bernard Manin, Emmanuel Picavet, Patrick Savidan et Jean-Fabien Spitz. Mention Très honorable avec les félicitations du jury.
  • Domaines de recherche : philosophie politique et morale , théories de la démocratie, philosophie des sciences sociales, philosophie générale, sociologie politique et sociologie de la communication

Cette thèse considère les théories politiques contemporaines de la « démocratie délibérative » (développées dans le sillage des écrits de Rawls et Habermas) à la lumière des faits sociaux de la représentation électorale et de la communication de masse, étudiés par les sciences sociales et politiques. Elle met successivement à l’épreuve la justification normative, la cohérence conceptuelle et la pertinence pratique, dans des régimes représentatifs de masse, d’un idéal politique qui fonde la légitimité des décisions collectives sur la délibération publique. La confrontation de ces conceptions aux visions « minimalistes » de la démocratie (théories économiques, pluralistes ou du choix social) montre d’abord que le rôle central attribué à la délibération de tous est justifié par la volonté d’égaliser les ressources dont disposent les citoyens pour porter des jugements politiques autonomes et pour défendre publiquement leurs intérêts (I). L’analyse du caractère procédural etépistémique de cet idéal révèle ensuite que le principe d’un droit de chacun à participer à la prise de décision et celui d’une recherche collective du bien commun ne sont pas contradictoires, pas plus que le principe de la souveraineté du peuple et celui la protection de certaines libertés individuelles (II). L’examen des lieux susceptibles d’accueillir la confrontation publique des raisons dans les sociétés de grande taille indique enfin qu’une délibération incluant tous les citoyens ne peut pas être réalisée par les arènes délibératives locales ou par les échanges informels de la société civile, mais qu’elle pourrait être organisée via les canaux de la communication de masse, lors des campagnes électorales et référendaires (III).

 

Publications

1. ouvrages

  • La démocratie délibérative. Anthologie de textes fondamentaux, (éd. C. Girard et A. Le Goff), Paris, Hermann, L'avocat du diable, 2010 (550 pages). (ici)
  • Philosophie des sciences humaines. Concepts et problèmes (dir. F. Hulak et C. Girard), Paris, Vrin, Bibliothèque d'histoire de la philosophie, 2011 (280 pages). (ici)

2. articles

2.1 articles dans des revues à comité de lecture

  • « La raison publique rawlsienne et la démocratie délibérative. Deux conceptions inconciliables de la légitimité politiques ? », Raisons politiques, vol. 34, 2009, p. 73-100. (ici)
  • « Jean-Jacques Rousseau et la démocratie délibérative : bien commun, droits individuels et unanimité », Lumières, 15, 2010, p. 199-221. (ici)
  • « La démocratie doit-elle être délibérative ? », Archives de philosophie, 74(2), 2011, p. 223-240. (ici)
  • « La délibération médiatisée. Démocratie et communication de masse », Archives de philosophie du droit, 54, 2011, p.249-266.
  • « Le "libre marché des idées" et la régulation de la communication publique », Klesis, 21, 2011, p. 218-238. (ici)
  • « Integrating or segregating in the name of respect. A spatial analysis of the villages d’insertion in France », Journal of Urban Studies, 2012 (avec M. Bessone, M. Doytcheva, J.-B. Duez et S. Guérard de Latour) (à paraître).
  • « La liberté de pensée et de discussion chez John Stuart Mill », Revue internationale de philosophie, 2013 (à paraître).

2.2 chapitres dans des ouvrages collectifs

  • « Qui sont les individus de la politique ? », in P. Ludwig et Th. Pradeu (dir.), L'individu: Perspectives contemporaines, Paris, Vrin, Bibliothèque d'histoire de la philosophie, 2008, p. 177-203. (ici)
  • « Acclamation voting in Sparta, an early use of approval voting », in J.-F. Laslier et M. R. Sanver (dir.),Handbook on Approval Voting, Heidelberg, Springer, 2010, p. 15-18. (ici)
  • « Entre théorie et empirie, normativité et positivité : la démocratie », in O. Piriou et P. Lénel (dir.), Les états de la démocratie. Comprendre la démocratie au-delà de son utopie, Paris, Hermann, 2011, p. 127-130. (ici)
  • « La neutralité » (avec F. Callegaro), in F. Hulak et C. Girard (dir.), Philosophie des sciences humaines. Concepts et problèmes, Paris, Vrin, 2011, p. 243-272.
  • 2.3 chapitres dans des Actes de colloque
  • « L'usage des références aux cités grecques dans les théories contemporaines de la délibération », in M.-J. Werlings et F. Schulz (dir.), Débats antiques, Paris, Maison d'Archéologie et d'Ethnologie René-Ginouvès, 2012, p. 141-153.
  • « Ce qu’Athènes apprend à la théorie politique. La démocratie est-elle un régime efficace ? », in A. Macé (dir.), Le savoir Public, Besançon, Cahiers de la MSHE, 2012 (à paraître).

2.4 traductions (de l'anglais)

  • James Bohman, « Réaliser la démocratie délibérative comme mode d'enquête: pragmatisme, faits sociaux et théorie normative », Tracés, vol. 15, 2008. (ici)
  • Dans le recueil La démocratie délibérative (2010) :
    • Joshua Cohen, « Délibération et légitimité démocratique », p. 203-237.
    • Cass Sunstein, « Danger délibératif ? Comment les groupes se radicalisent » (trad. avec A. Le Goff), p. 379-433.
    • Bruce Ackerman et James Fishkin, « La Journée de la délibération », p. 439-485. 
    • Simone Chambers, « À huis-clos. Publicité, secret et qualité de la délibération », p. 491-535. 
  • Seyla Benhabib, « Le printemps arabe : religion, révolution et place publique », Raison publique, en ligne, 2011. (ici)
  • Herbert L. A. Hart, « Existe-t-il des droits naturels ?», Klesis, 21, 2011, p. 239-254. (ici)
  • Walter Lippmann, La liberté et le journalisme, Paris, Aux Forges de Vulcain, 2012, 100 p. (à paraître).

3. compte-rendus

  • « Le désintéressement. Traité critique de l'homme économique (I) et L'irrationalité. Traité critique de l'homme économique (II) de Jon Elster », Revue de philosophie économique, 2012 (à paraître).
  • « L’âme humaine et le socialisme, d’Oscar Wilde & L’amitié, de Ralph Waldo Emerson », Raison publique, en ligne, 2011 (à paraître).
  • « De la pornographie en Amérique. La liberté d'expression à l'âge de la démocratie délibérative, de Marcela Iacub », Raison publique, en ligne, 2011 (à paraître).
  • « Qu'en penserait un Athénien ? Sur : Democracy and Knowledge. Innovation and Learning in Classical Athens, de Josiah Ober », Raison publique, en ligne, 2012 (ici).
  • « The Sociology of News de Michael Schudson », Les Cahiers du journalisme, 19, Hiver 2009, p. 238-240.
  • « Media Unlimited- How the Torrent of Images and Sounds OverWhelms Our Lives de Todd Gitlin », Les Cahiers du journalisme, 19, Hiver 2009, p. 234-237.
  • « Les nouveaux miroirs aux alouettes - l'information entre pouvoir et démocratie de Pierre Zarka », Les Cahiers du journalisme, 18, Printemps 2008, p. 302-305.
  • « Dernières nouvelles d’@mérique – médias, pouvoirs et langages depuis les Etats-Unis (XVIIIe – XXIe siècles) de Michael Palmer », Les Cahiers du journalisme, 17, Eté 2007, p. 432-434. 
.