logo nosophi
Accueil Projet Équipe Agenda Activités Archives Publications Bibliothèque Documents Liens

Séminaire RESPECT

Ce séminaire est animé par Sophie Guérard de Latour. Il se tient régulièrement sur le site de la Sorbonne, en salle Nosophi (G615 bis).

Le séminaire "Migrations roms et politiques d'espace public" s'inscrit dans le projet européen FP7 « Tolerance and Equal respect. A comparative study of policies for the distribution of public spaces in culturally diverse societies » (acronyme RESPECT, site officiel : http://www.respect.iusspavia.it/).

Le projet RESPECT qui rassemble 14 pays a une double particularité. D'une part, il se situe à la frontière des analyses normatives sur la justice politique, la citoyenneté démocratique et des recherches de sciences humaines sur les relations interethniques, les discriminations et la ségrégation. A ce titre, il repose sur la collaboration de philosophes et de chercheurs en sciences humaines. D'autre part, il privilégie dans son investigation la question des l’espace public et des politiques urbaines.

Lors d'une première phase, les équipes ont tâché d’analyser le rôle joué par les concepts de tolérance ou de respect dans le traitement social, juridique et/ou politique des minorités  A présent, lors d’une deuxième phase, les équipes se concentrent sur des cas d’études susceptibles d’éclairer la façon dont s’articulent le traitement des minorités et l’allocation de l’espace urbain. 

L’équipe française a choisi de se consacrer au cas des villages d’insertion roms en région parisienne. Une enquête sera menée au cours de l'année 2010-2011 sur deux sites parisiens. Parallèlement, l'équipe organise un séminaire interdisciplinaire où anthropologues, historiens, géographes, sociologues et philosophes apporteront leur éclairage sur ce nouveau dispositif.

 

Membres de l'équipe française :

Magali Bessone (Coordinatrice, Université de Rennes 1-EA 1270 Philosophie des Normes)

Milena Doytcheva (Université de Lille 3-CeRIES)

Jean-Baptiste Duez (post-doc RESPECT, Université de Rennes 1)

Charles Girard (Université de Paris 1-PhiCo-Nosophi)

Sophie Guérard de Latour (Université de Paris 1-PhiCo-Nosophi)


Contact :

respectoutolerance@gmail.com

 

Agenda :

mercredi 20 octobre 2010 : Jean-Baptiste Duez (Université de Rennes 1, projet Respect) [10h-12h en salle Nosophi]

"Les villages d'insertion, une tension normative"

 

mercredi 17 novembre 2010 : Olivier Legros (Université de Tours, CITERES) [10h-12h en salle Nosophi]

"Réguler la société par l'espace : Réflexions sur les "villages d'insertion de Roms" de la Seine-Saint Denis"

Voir aussi l'entretien en ligne ici.

 

mercredi 15 décembre 2010 : Jean-Pierre Liégeois (Université de Paris 5, GEPECS) [10h-12h en salle Nosophi]

"Le développement des politiques européennes concernant les Roms et Tsiganes"

Voir aussi l'entretien en ligne ici.

 

mercredi 12 janvier 2011 : Marc Bernardot (Université du Havre, CIRTAI/TERRA) [16h-18h en salle Nosophi]

"Fixer et éjecter: Hybridation et indigénisation des politiques de logement social"

 

mercredi 9 février 2011 : Séance avec les associations [14h-16h en salle Nosophi]

Saïmir Mile (La Voix des Roms) : "Prismes et biais des regards sur les Roms"

Martin Oliveira (Rue et Cités) : "Les Romes à l'épreuve du travail social"

Julien Beller (Collectif AOA) : "Habiter autrement ?"

 

mercredi 16 mars 2011 : Anne Gotman (Université de Paris 5) [14h-16h en salle Nosophi]

"De l'aire à la parcelle : l'impossible voyage des Rroms"

 

mercredi 06 avril 2011 : Nadège Ragaru (CNRS, CERI) [14h-16h en salle Nosophi]

"Pauvreté, discrimination, sécurité : les constructions sociales des enjeux roms en Europe"

 

jeudi 12 mai 2011 : Tommaso Vitale (Centre d'études européennes, Sciences Po Paris) [14h-16h en salle Nosophi]

"L'éviction comme instrument d'action publique urbaine : conséquences politiques et spatiales"

 

Ce séminaire est réalisé dans le cadre du programme de recherche RESPECT, financé par la Commission Européenne (7th Framework, GA n°244549). Les informations et opinions exprimées dans le cadre du programme RESPECT sont de la seule responsabilité de leurs auteurs. L’Union Européenne n’est pas responsable des usages qui peuvent en être fait.