logo nosophi
Accueil Projet Équipe Agenda Activités Archives Publications Bibliothèque Documents
   
 

Séminaire "Enjeux anthropologiques, culturels et philosophiques des nanosciences et nanotechnologies"


animé par Xavier GUCHET et Sacha LOEVE

Présentation du séminaire

Le séminaire "Enjeux anthropologiques, culturels et philosophiques des nanosciences et nanotechnologies" est organisé par Xavier Guchet (Paris I) et Sacha Loeve (Paris X).
Cette année, le séminaire est consacré au thème : "nanosciences et philosophies de la nature"

L'intention générale de ce séminaire, commencé l'an passé, est de stimuler une approche critique des nanosciences et nanotechnologies (NST), non pas au sens d'une mise en accusation systématique des sciences et des techniques, mais au sens d'une analyse des effets que leur développement aura sur les conditions de l'expérience et de la connaissance humaines. Il s'agit par conséquent d'abandonner toute position de survol pour s'enfoncer dans la fabrique des représentations et des concepts, au plus près du travail des scientifiques en NST.

Le séminaire de l'an passé, sur les représentations du nanomonde, a montré qu'il n'est pas possible de réduire la recherche en NST à des considérations strictement utilitaires. Les recherches dans les domaines de l'électronique et de la mécanique moléculaires, pourtant propices à suggérer une orientation purement utilitaire des recherches en NST, apparaissent au contraire sinon exclusivement, du moins prioritairement motivées par des intérêts de connaissance. Or, ce constat ne peut pas manquer d'avoir des incidences sur la, ou les, conception(s) de la nature que les recherches en NST font émerger. On veut en effet dans ce séminaire défendre l'idée que les NST ne font pas qu'intensifier ce rapport de pure exploitation à la nature qui est supposé définir la modernité technoscientifique, mais qu'elles font aussi émerger une vraie pensée de la nature. En parodiant Merleau-Ponty parlant de la cybernétique à la fin des années 50, on peut dire qu'on ne peut pas aujourd'hui penser la nature sans parler des nanosciences. C'est cette pensée de la nature que l'on voudrait interroger cette année. Si le séminaire de l'an passé a permis d'en donner un aperçu par l'examen des artifices fabriqués en laboratoire, le séminaire de cette année sera consacré à expliciter plus précisément cette pensée et avant tout à en montrer la diversité (il n'y a pas une mais plusieurs conceptions de la nature dans les NST). On entend pour cela s'appuyer sur des pensées philosophiques de la nature, celles de Whitehead et de Simondon en particulier, en faisant l'hypothèse qu'elles sont susceptibles de fournir des concepts permettant de mieux caractériser cette pensée de la nature qui se forge au coeur de la recherche en NST.

Les NST, considérées comme le fleuron de la créativité opératoire des technosciences contemporaines, semblent inaugurer l'ère d'une processualité pure dans laquelle le devenir aurait destitué l'être. L'idée même d'une nature extérieure à nos activités technoscientifiques achèverait sa décomposition et ferait place à une perspective massive d'instrumentalisation des processus matériels, considérés dans leur ensemble comme des « dispositifs pour ». Peut-on en rester là ? Cette question servira de fil conducteur aux réflexions de ce séminaire 2007-2008.

Lieu et horaires

Les séances auront lieu dans la salle du Collège de l'Institut de Recherche et d'Innovation (Centre Georges Pompidou), sur la Piazza Beaubourg (au pied de l'ascenseur rouge, à l'extérieur, à droite du Centre), le mardi, de 17h à 19h. Plan

Agenda

Mardi 29 janvier : Introduction par X. Guchet et S. Loeve puis : V. Bontems (CEA), « Nanosciences et relations d'échelle »

Mardi 19 février : X. Guchet, (Paris I), « Les nanosciences à la lumière de la philosophie de la nature et de la technique de G. Simondon ».

Mardi 18 mars : S. Loeve, (Paris X), « Nature, artifice et nanosciences ».

Mardi 15 avril : D. Debaise, (ULB), « Les nanosciences à la lumière de la philosophie de la nature de A. N. Whitehead ».

Mardi 20 mai : J.-P. Dupuy, (Stanford), « Nanosciences et théories de la complexit ».

Mardi 10 juin : B. Stiegler, (DDC, Centre Georges Pompidou), « Ontologie des nanosciences ».


______________________________________________________


Contact : Xavier Guchet

| Nosophi 2002-2015 | fil rss | html valide